À la découverte du TDB

Et si aller au théâtre ne se limitait pas à assister à une représentation ? Et si on découvrait ce qui se passe au théâtre la journée ? Mieux, et si on s’appropriait le plateau, que l’on comprenait comment toute cette machinerie fonctionne et que l’on découvrait les métiers de l’ombre du théâtre ? C’est avec cette idée en tête que le Théâtre de Belleville et Citoyenneté Jeunesse ont organisé la visite du théâtre par une classe de 4ème du lycée Antoine de Saint Exupéry (Rosny-sous-Bois).

Ce matin-là, les groupes ont pu assister au travail de création du spectacle Al Zîr Hamlet ( qui se jouera du 4 février au 10 avril ). C’est sur le chant d’ Orianne Moretti qu’ils ont découvert une salle de théâtre comme ils n’ont pas l’habitude de la voir : un plateau nu, des comédiens ni costumés, ni maquillés, une lumière de service…. bien loin de l’image devenue cliché de la salle traditionnelle à l’italienne.

Ramzi Choukair et l'équipe d'Al Zîr Hamlet au travail

Ramzi Choukair et l’équipe d’Al Zîr Hamlet au travail

Après avoir passé en revue leurs représentations d’une salle de théâtre, Boris Van Overtveldt, le régisseur général du théâtre, a expliqué au groupe son rôle, son métier : véritable « chausse pied », le régisseur doit faire entrer le spectacle dans la salle, l’adapter et le faire fonctionner au mieux. Mais le régisseur est aussi magicien : il suffit de deux minutes et de quelques manipulations pour que les lumières de services laissent place à une ambiance chaleureuse et douce, la magie du théâtre commence alors à opérer … Tour à tour, chacun se prend au jeu et se place au centre du plateau, le « théâtre », apprend à distinguer le côté cour du côté jardin…

IMG_0494

Ensuite, direction le Barbouquin, bar à livres de la rue Desnoyez, où le groupe s’est réuni pour comprendre, grâce aux explications de notre régisseur,  l’utilité et les nuances entre un plan de feux, une coupe et une conduite lumière ou encore pour découvrir l’utilité des « gélatines », ces filtres de couleurs que l’on pose sur les projecteurs.

IMG_0519

Le ventre bien rempli, la tête bien pleine ils ont pu déambuler et découvrir Belleville, un appareil photo à la main. En effet, le Théâtre de Belleville n’était que la première étape d’un projet artistique autour du quartier mené par Thibault Amorfini, comédien principal de Monsieur Belleville (spectacle crée au théâtre en avril 2014).

Merci à Citoyenneté Jeunesse, à Belleville Citoyenne et au Barbouquin pour ces chouettes moments !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :