Baba la France Première

Hier, à 19 Heures, nous avons assisté à la représentation de Baba la France, deuxième volet de la trilogie algérienne

De nos jours. Kaci fils de Baba se demande où enterrer son père.

1948. Baba, indigène algérien, jeune adulte, rejoint la métropole avec l’espoir dans le cœur. La France se reconstruit et a besoin de main d’œuvre. Baba rêve d’un bel avenir « au pays de la chance et du ventre plein ».

Oui mais…

1954. La guerre d’Algérie éclate et le monde de Baba s’écroule. La bicoque château qu’il a construite de ses propres mains pour sa famille est envahie par les neveux orphelins de père et la belle sœur, veuve du frère. Baba boit.

Le FLN et le MNA imposent de payer toujours plus de cotisations. Baba boit.

Le café de Mme Gilbert devient le refuge de Baba qui pleure sur ses rêves brisés.

1960. Baba ne cotise plus, il collecte les fonds pour le FLN.

La police arrache Baba du comptoir de Mme Gilbert….

De nos jours. Kaci décide de plonger le corps de Baba dans la mer. Entre la France et l’Algérie, un beau compromis.

Rachid Akbal s’engage physiquement dans la parole et nous donne ainsi à voir et à entendre.

Ce seul en scène est un spectacle complet, engagé, investi et vécu. Les lumières (Hervé Bontemps) et la musique (Ali Merghache), conçuent spécialement pour Baba la France, témoignent d’une belle complicité entre l’interprète et son équipe.

Chaque geste  de Rachid est justement et simplement accompagné, là d’une lumière, là d’une mélodie.

Un vrai travail subtil et doux pour parler d’un sujet à la fois dur et tendre. Le souvenir d’un père, héros malgré lui, rattrapé par l’Histoire avec un grand H.

Je ne vous parle pas de la langue qui elle aussi participe de la beauté de l’ensemble.

Vous l’aurez compris, l’émotion est au rendez vous, l’Histoire aussi, sans empêcher le rire qui vient ponctuellement s’immiscer pour alléger l’ensemble.

Lors du prochain article nous interrogerons le public à la sortie d’une représentation. En attendant, si vous avez vu le spectacle, n’hésitez pas à laisser vos commentaires.

Léopoldine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :